Peindre son vélo carbone en 10 étapes
13 / juillet 2020
Commentaire 96 Vues
Peindre son vélo carbone en 10 étapes
Cher internaute, 
nous savons que vous venez sur notre site Internet car vous avez une âme de bricoleur et que vous aimez les belles choses !
Aujourd’hui, on vous présente les étapes pour peindre un vélo carbone en version Do It Yourself. L’objectif est de rajeunir à moindre frais votre vélo tout en réalisant un travail semi-professionnel.
Rien de remplacera l’expérience et l’expertise d’un professionnel, mais si le budget n’est pas en adéquation avec votre portefeuille alors il ne reste plus qu’à passer à l’action.
Pour mener à bien votre projet de rafraichissement peinture, voici ce dont vous avez besoin:
- Un vélo en fibre de carbone (cadre + fourche)
- Un bon tutoriel (vous êtes à la bonne adresse)
- Du courage et de la patience
- Des produits de qualité (vous pouvez nous faire confiance sur ce sujet)
- Une bouteille d’eau (vous allez avoir soif pendant les étapes de ponçage)
- Et bien-sur l’indispensable kit de sécurité (on ne le répètera jamais assez, On ne rigole pas avec la santé. Un masque à filtre à charbon actif est indispensable)
Pour un travail bien fait et vous faciliter l’acquisition des produits, nous avons conçu un kit « Peinture vélo carbone » incluant les produits indispensable pour mener à bien votre peinture sur vélo.
Rappelez-vous que la fibre de carbone n’aime pas les chocs, ni les ponçages excessifs.
Une mauvaise manipulation ou un ponçage mal géré pourrait détériorer la structure carbone et donc fragiliser votre vélo.
C’est pour cette raison, qu’entant que particulier, nous vous déconseillons les outils de type dremel, ponceuse orbitale, etc.
Un ponçage manuel sera parfaitement adapté. Ca sera loooooooooong mais bien fait et sans risques pour votre vélo en fibres de carbone.
Vous avez un week-end de 3 jours, les enfants sont chez leurs grand parents, vous avez démonté votre vélo et acheté votre kit « Peinture vélo carbone » sur boutique-carbone.com, vous voilà prêt.
1 - Déballage du kit
Le kit de peinture vélo est adapté aux vélos carbone.
Il contient : 
- des abrasifs Grain 240 à sec
- des abrasifs sur mousse Grain 400 à sec
- des abrasifs Grain 400 à l’eau
- des abrasifs Grain 800 à l’eau
- des abrasifs Grain 2000 à l’eau (pour le polissage si besoin)
- des tampons abrasifs gris
- un spray d’apprêt 
- un spray de peinture au coloris de votre choix
- un spray de vernis 2K brillant ou mat
- du scotch de masquage
- un cutter avec 5 lames
- des cercles de masquage pré-découpés pour les serrages de roues
- film transparent de masquage
- des gants nitrile
2 - Démontage et Inspection du matériel
Avant de vous lancer dans les opérations de ponçage, prenez le temps d’observer minutieusement votre matériel.
Vérifiez qu’il soit exempt de fissures ou de casses. Si vous découvrez une casse, appelez notre équipe technique ou procédez à une auto-réparation avec un kit de réparation carbone.
3 - Place au ponçage
C’est l’étape la plus sportive !
Vous allez verser quelques goutes de sueur, mais vous serez fier de vous.
Installez-vous dans un garage ventilé avec un système aspirant ou à l’extérieur si vous n’avez pas les outils adaptés.
3,2,1 poncez !
Commencez avec le grain 240 à sec sur l’ensemble du support. Vous pouvez utiliser une cale à poncer pour gagner en efficacité.
L’objectif est de retirer les couches de vernis initiales, la peinture, réduire les imperfections de surface.
Le grain 240 est assez abrasif.
Insistez sur les zones de serrage de roue, proche boitier de pédalier, inserts d’étriers de freins.
Le matériel doit être intégralement poncé. C’est la clef pour que la nouvelle peinture et le vernis accrochent.
Changez les papiers de ponçage lorsqu’ils sont usés.
Poncez à présent au grain sur mousse grain 400 sur les zones difficiles d’accès.
Pratique, il se manipule facilement et épouse bien les formes.
Dépoussiérez entièrement votre cadre et fourche, nettoyez votre poste de travail.
4 - Faites une pause, buvez un verre d’eau.
5 - Application de l’apprêt
L’apprêt epoxy livré dans le kit de « peinture vélo carbone » vous permettra de masquer les irrégularités, les légères imperfections tout en étant 100 % compatible avec la peinture et le vernis.
Voici quelques conseils pour l’application:
> Masquez l’aide du scotch de masquage et du scalpel (sans être trop précis) les zones à protéger : boitier de pédalier, zone de serrage de roues, zones accueillant la fourche et la tige de selle, le pivot de fourche, etc.
ATTTENTION, le scalpel est très coupant. Il est conseillé de porter des gants anti-coupures et d’être doux dans la manipulation. Il peut provoquer de graves coupures. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cet outil, ne l’utilisez pas !
Agitez vigoureusement le spray d’apprêt époxy. La bille interne permettra de bien mélanger le produit. Lisez également les instructions sur le packaging.
Equipez-vous de votre masque à filtre à cartouches et appliquez l’apprêt.
Appliquez d’abord une couche très légère.
Ne cherchez surtout pas à charger, vous feriez une erreur et provoqueriez des coulures.
La première couche ne doit pas couvrir le support. Elle permet simplement de déposer un voile d’apprêt.
Laissez sécher 5 à 10 minutes puis agitez de nouveau le spray avant application.
Cette fois, soyez plus généreux mais gardez la main légère.
Il est préférable appliquer des passes multiples légères qu’une passe trop chargée.
Cette technique limite le risque de coulures.
A présent laissez sécher 1 à 2 heures.
6 - Ponçage, encore et toujours !
Rassurez-vous, ce ponçage sera un peu moins sportif que le premier mais vous y laisserez tout de même un peu d’énergie.
Retirez les scotchs que vous aviez appliqué.
Poncez dans un premier temps l’ensemble du support au grain sur mousse 400.
Ce ponçage permettra d’optimiser le support, lissez les dernières imperfections et d’accueillir la peinture et le vernis.
A présent, poncez au grain 400 à l’eau les zones nécessitant plus de précision.
Essuyez le support avec un chiffon sec.
Si certaines zones restent brillante, alors passez un tampon gris sur l’ensemble du support.
Parfaitement maniable, il permet d’accéder à des zones complexes.
Dépoussiérez parfaitement le support, l’étape de peinture approche !
7 - Masquage chirurgical 
C’est le moment d’être au calme.
Installez-vous confortablement, diffusez sur votre enceinte bluetooth l’Orchestral N°3 de Sebastian Bach.
Appliquez avec précision le scotch de masquage sur les zones à ne pas peindre et à ne pas vernir.
Aidez-vous du scalpel en faisant toujours très attention lors de sa manipulation.
Détourez tout ce que vous ne souhaitez pas peindre.
Avec le film transparent, vous pouvez masquer les logos ou numéros de série que vous souhaitez conserver.
8 - Application de la peinture
L’idéal est de positionner le cadre sur un support qui vous permettra de le tourner dans tous les sens. Faites appel à votre sens du système D.
Secouez vigoureusement le spray de peinture.
Gardez à l’esprit qu’en fonction de la couleur choisie, il faut parfois opter pour une sous-couche. Exemple: Pour réaliser un beau jaune, il faut appliquer un voile de blanc avant. Pour un rouge, le gris de l’apprêt sera très bien. Pour un noir, aucune sous-couche est nécessaire.
Lisez les consignes d’application sur le packaging et appliquez de la même façon que dans l’étape N°5.
D’abord une couche très légère, ne cherchez pas à couvrir. Puis des passes plus chargées en les croisant.
Vérifiez que le vélo est entièrement recouvert de peinture.
Il n’est pas rare d’oublier des zones comme l’intérieur des haubans, sous le top tube, sous l’étrier de frein.
Laissez sécher 10 à 15 minutes.
9 - Application du vernis
Le vernis permet de bien protéger la peinture facilitant ainsi l’entretien.
Grâce au vernis la peinture sera durable.
Vous pouvez utiliser un vernis mat ou un vernis brillant.
Nous proposons des vernis 2K, c’est à dire qu’il y a un durcisseur inclus dans le spray. Les spray aérosol Spraymax sont ceux qui se rapprochent le plus des vernis de gamme professionnelle.
Pensez à retirer le film de masquage transparent sur les logos type UCI, le numéro de série, etc.
Si vous avez des stickers à mettre, c'est le moment !
Suivez les instructions présentées sur le packaging.
Percutez l’opercule et mélangez vigoureusement le spray.
Dans un zone hors poussière, appliquez 1 couche très légère et laissez sécher 5 minutes.
Gare aux coulures! Si vous insistez trop, des coulures peuvent apparaitre.
Grâce à votre super support, inversez la gravité, cela réduira le risque de coulures.
Appliquez à présent une deuxième couche en croisant les passes. Chargez mais de façon contrôlée. Pour votre première expérience n’allez surtout pas au delà de 3 couches, cela vous évitera les coulures.
Le résultat doit être brillant (ou mat) sur l’ensemble du support. Si vous voyez un effet peau d’orange, chargez encore un peu de façon locale.
Laissez sécher en inversant régulièrement le sens de gravité plusieurs fois dans la demie heure qui suit l’application. Puis laissez sécher à coeur 48 heures.
A cette étape vous devez être gonflé d’orgueil! Le vélo est quasiment prêt à être remonté !
10 - Contrôle qualité, démasquage
Vérifiez qu’il n’y a pas de manque de vernis et pas de coulures.
Si vous avez des coulures, il va falloir les éliminer au grain 2000 à l’eau. Puis procéder à un polissage ou une reprise de vernis.
Après séchage complet, retirez délicatement les scotch de masquage.
Votre vélo est prêt à être remonté !
Nous espérons que ces 10 étapes vous permettront de mener à bien votre projet de peinture vélo.
Pour obtenir un rendu professionnel et un résultat sans efforts, vous pouvez passer par l’équipe technique Sports Carbone (www.sportscarbone.com).
A bientôt pour des nouveaux tutos techniques !
Partager

COMMENTAIRE

* Taper ce code